Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Cushman & Wakefield confirme sa position de leader dans le marché de l’investissement avec la vente du projet "Belview".

Cliquez pour agrandir

Cushman & Wakefield a bouclé la vente du projet ‘Belview’ dans le Quartier Leopold, la première vente en état futur d’achèvement depuis le début de la crise. Les promoteurs Allfin et BPI ont vendu le projet à l’investisseur allemand iii-Investments. La confiance se réinstalle du côté investisseurs en immobilier des bureaux.

Les bureaux Belview sont situés au croisement de la Rue Belliard et de la rue Van Maerlant. Il s’agit d’un projet de développement mixte, incluant des bureaux et également des appartements et de l’espace dédié à du commerce de détail. La présente vente porte uniquement sur le volet bureaux du projet. Il s’agit d’un bâtiment extrêmement visible, à l’entrée du tunnel Belliard, au cœur du quartier Léopold (quartier européen) et dont la livraison est prévue pour le premier trimestre de 2014. Les promoteurs belges de ce projet sont le promoteur belge Allfin, également connu pour d’autres projets tels que le Chambon (ex-siège de la CGER), la transformation du site Solvay à Ixelles (avec BPI), le retail park Crescend’Eau, etc. et BPI (filiale du groupe CFE) développant entre autres le projet Victor face à la gare du Midi, le site Erasmus Gardens à Anderlecht.

Selon Maxime Xantippe, Head of Capital Markets Cushman & Wakefield : « La crise  et la politique de financement de certaines banques ont entraînés une diminution importante du nombre de projets de développement en bureaux. Par conséquent, la rareté se fait sentir et les investisseurs se concentrent à nouveau sur l’acquisition de projets de qualité dans des emplacement de premier ordre »

Le Belview comptera 5.009 m² de bureaux, 165 m² de locaux d’archives ainsi que 26 places de parkings. Le bâtiment obtiendra la certification BREEAM ‘Very Good’. La localisation de l’immeuble est hautement stratégique, entre les sièges de la Commission et du Parlement européen, ce qui représente une situation de premier ordre pour nombres d’entreprises et d’institutions désirant s’établir au cœur du quartier européen.

Malgré une crise persistante dans le secteur du bureau en Europe, Bruxelles continue à attirer les investisseurs européens et donne aux portefeuilles immobiliers un rendement stable, sécurisé et diversifié en terme de risque” ajoute Maxime Xantippe.

Il s’agit de la première transaction  de vente sur une base spéculative en 5 ans sur le marché bruxellois, le site n’étant pas encore loué (une garantie locative a néanmoins été accordée). Vu la position idéale du bâtiment et la qualité de l’immeuble, de nombreux candidats locataires devraient se manifester. En effet, la prise en location de bureaux dans le quartier léopold a atteint pas moins de 116.000 m² pour la seule année 2012. Le risque de vide locatif pour du bureau neuf au cœur de ce quartier paraît donc très limité. Par ailleurs, le quartier européen (Léopold) est également la zone de bureaux la plus chère de Belgique, avec des loyers pour les meilleurs emplacements atteignant 285 €/m2.

Pour 2013, Cushman & Wakefield s’attend à une augmentation conséquente du volume d’investissement en immobilier bureaux, après une année 2012 en demi-teinte, à 600 millions d’euros. Le Belview pourrait dès lors la marque d’un certain renouveau.


Contacts

Marc-Antoine Buysschaert

Partner

Bruxelles, Belgium

T: +32 2 546-0875

Contacter