Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Sony Electronics réduit considérablement ses coûts d’exploitation grâce à Cushman & Wakefield


Cliquez pour agrandir

La problématique

Sony Electronics occupait une superficie de près de 9.000 m² au sein de Corporate Village, un complexe immobilier d’entreprise à l’est de Bruxelles et à proximité de l’aéroport. Suite  à une réorganisation interne, Sony souhaitait réduire sa surface occupée et a renégocié les conditions de location afin de diminuer les coûts au mètre carré. Pour relever ce défi, Sony a fait appel à Cushman & Wakefield. 


La Solution

L’équipe d’Office Agency de Cushman & Wakefield a commencé par définir la stratégie la plus appropriée pour atteindre les objectifs de Sony. Cette stratégie consistait, en partie, à adopter une position de négociation forte, tout en respectant une procédure prédéfinie.

Cushman & Wakefield a tout d’abord étudié les différentes alternatives pour Sony et a classé chaque bâtiment dans une matrice d’évaluation en répertoriant ses avantages et ses inconvénients.
En comparant ses conclusions à l’offre du marché, Cushman & Wakefield a établi la liste des meilleures alternatives et a également développé une stratégie de négociation pour chaque bâtiment en y intégrant divers éléments, les principaux étant : la flexibilité au niveau du temps et de la superficie occupée, les loyers à l’unité et les primes. 
 


Les Résultats

Grâce à cette stratégie soigneusement mise au point et à la communication transparente entre Sony et Cushman & Wakefield, les résultats obtenus s’avéraient particulièrement brillants dans cette négociation. La mission a débouché sur un contrat final présentant des avantages qui surpassaient les attentes de Sony.
Sony a pu réduire sa surface totale de 60 %.
Le loyer au mètre carré a diminué de 40 %.
Sony a obtenu suffisamment de gratuités pour rester.
Sony a bénéficié de la flexibilité que l’entreprise recherchait. 
 

Rechercher une étude de cas