Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Ce qui suit est un résumé

 


Property Times
Flemish Offices Q4 2015  
Anvers reste le marché de prédilection

• Fin 2015, le taux de prise en occupation de bureaux en Belgique a atteint sa pique traditionnelle de fin d’année, avec 50.000 m² enregistrés au quatrième semestre dont 45.000 m² en transactions sur les marchés de bureaux flamands.
• Cette même année, les marchés régionaux belges ont totalisé une prise en occupation de 186.000 m², soit une hausse de 10 % par rapport à 2014. L’activité s’élevait à 161.000 m² en Flandre, chiffre tiré par les performances d’Anvers, le plus important marché de bureaux cette année.
• Les prises en occupation hors des marchés régionaux ont enregistré en 2015 une hausse substantielle, pour atteindre un total de 71.000 m².  Cette belle progression est due à diverses transactions dans des endroits stratégiques, tels que les capitales de province, et a été portée par les occupants des secteurs public et des TIC.
• La sixième réforme de l’État, qui transfère plus de compétences vers les trois régions belges, a eu des répercussions manifestes sur la prise en occupation, et cette influence continuera à se faire sentir les prochaines années par des vagues de régionalisation de Bruxelles vers les deux autres régions, ainsi que par des consolidations au sein de ces régions. 
• En 2015, la Flandre a comptabilisé plus de 83.000 m² de nouvelles livraisons, dont 38.000 m² de constructions signées. En 2016, le stock des marchés flamands de bureaux pourrait être augmenté de pas moins de 61.000 m². 
• En 2015, Gand et Anvers enregistraient, avec 150 €/ m²/an, les loyers prime les plus élevés des marchés flamands de bureaux.